Beaucoup d'efforts pour peu de r鳵ltats
Lorsqu'ils d鰥ndent essentiellement de la marche et du portage, les femmes et les hommes ruraux investissent beaucoup de temps dans les t⣨es de transport indispensables, r餵isant ainsi leur disponibilit頰our des activit鳠plus productives et renfor确t leur pauvret鮠Les moyens de transport locaux permettent d'鰡rgner un temps et un effort consid鲡bles.
Photographie de Paul Starkey LT= Les populations rurales sont confront饳 ࠤe nombreux probl譥s de transport

Les activit鳠li饳 ࠬa production, au commerce et ࠬa vie quotidienne reposent sur le mouvement des biens et des personnes. La plupart des femmes et des hommes ruraux n'ont d'autre alternative de transport que la marche et le portage sur la t괥 ou dans le dos. Les populations rurales, et particuli貥ment les femmes, parcourent quotidiennement de grandes distances en portant de lourds fardeaux d'eau, de bois de feu, de grains, de produits agricoles ou de marchandises pour le march鮠Les investissements en infrastructures de transport ࠧrande 飨elle ont eu peu d'effet sur les probl譥s de transport auxquels se trouvent confront鳠les familles et les villages. Photo: Homme transportant du fourrage au PakistanPhotographie de Paul Starkey LT=

.

Watch, watch. A tool that is worn on the wrist for timing. On social occasions, wearing a watch, usually means a strong sense of breitling replica time, rigorous style of work; and people who don't wear watches, or to ask others at the time people are always very much because it sniff at that time, the rolex replica concept is not strong. In formal social occasions, watches are often regarded as jewelry, usually only a ring can be worn for men, it is highly valued. Some people even stressed: "watches are not only men's jewelry, but also the rolex replica most important men's jewelry."



De nombreuses 鴵des ont mis en lumi貥 l'importance du temps et des efforts investis dans les t⣨es de transport de base, particuli貥ment chez les femmes. On estime qu'en Afrique sub-saharienne les femmes sont responsables de 70% du temps et 85% des efforts li鳠au transport. Par exemple, ࠃhipinge au Zimbabwe, la collecte annuelle de l'eau par les femmes 鱵ivaut ࠵ne marche de 2260 kilom贲es avec un fardeau de 20 kgs. A Makete en Tanzanie, les femmes consacrent plus de 4 heures par jour au transport. A Beira, au Mozambique, les femmes passent en moyenne 3.6 heures par jour ࠴ransporter eau et bois de feu.


Photo: Ethiopienne transportant des couvercles de cuisine au march頼/font>